Legs

Merci de considérer un don planifié à la Mission communautaire de Montréal .

Votre don par testament ou plan de succession permettra à la Mission communautaire de Montréal de poursuivre son travail pour les générations à venir. Un plan de succession est simplement un don que vous offrez en pensant aux bénéfices pour la McM et aux avantages financiers pour vous.
Un don planifié pourrait provenir de votre capital ou encore, de vos revenus actuels.


Création de votre don – Le choix vous appartient

Il existe plusieurs façons de donner à la Mission communautaire de Montréal:

Les cadeaux qui aident la McM dès maintenant sont:

  • L’argent
  • Les titres financiers

Les cadeaux qui aideront la McM dans le futur incluent:

  • Les legs
  • Les dons annuels planifiés
  • L'assurance vie
  • Les REER / Régime enregistré d’épargne-retraite; FERR / Fonds enregistrés de revenu de retraite, ou CELI / Compte d’épargne libre d’impôt
  • Les fonds de dotation personnalisés
  • Dons d’une participation résiduelle


Épargnes fiscales incitatives pour vous

Le gouvernement fédéral encourage les dons à des organismes de bienfaisance comme la McM en offrant aux donateurs des crédits d’impôt intéressants.

 

 

L’héritage de Roger

Ancien directeur de la McM, ami et collègue apprécié de tous, Roger Snelling, est décédé paisiblement dans sa résidence à Ottawa le 14 décembre 2013.

Roger était une personne unique et exceptionnelle, dont la passion pour la justice sociale n’était surpassée que par son intégrité et son authenticité. Roger a travaillé sans relâche afin d’améliorer le présent et de planifier un avenir meilleur pour tous.

Une partie de cette planification fut le généreux don par testament qu’il a laissé à la Mission communautaire de Montréal.

L’héritage de Roger est riche et diversifié, et continuera d’avoir un impact pour les années à venir.


Roger était un activiste si dévoué et motivé, qui a touché la vie de tellement de gens. Il était tenace et guidé par sa foi et ses valeurs de justice sociale. Il était également un grand administrateur et savait résoudre les problèmes. C’était un rêveur qui savait que les rêves annoncent de nouvelles possibilités pour une autre réalité. Roger était un visionnaire, conscient qu’à partir d’un certain moment, on ne peut plus retourner en arrière, et que ce moment doit être atteint si nous voulons participer à la création d’un monde plus juste.

Lance Evoy (ancien membre du conseil d’administration de la McM et collègue dans le milieu des investissements alternatifs / micro crédit)


***